fbpx

Ménopause et médecine chinoise

La ménopause vue pas la médecine chinoise

La vision de la ménopause pour les chinois est nettement plus belle que celle des occidentaux. Autant pour les occidentaux, l’arrêt des règles est vécu comme un vieillissement, la fin de quelque chose. Autant chez les chinois, la ménopause est vécue comme un nouveau départ!

Elle est d’’ailleurs appelée second printemps.

 

Les chinois voient l’arrêt des règles comme un phénomène naturel qui permet de ralentir le processus de vieillissement et ramener un nouvel équilibre dans les années à venir.

Le sang et le Qi qui ne sont plus dépensés par les menstruations peuvent être utilisés autrement, ils donnent ainsi à plusieurs femme un regain d’énergie. Le sang peut alors se diriger vers le cœur et de là nourrir l’Esprit, le Shen. C’est pour cela que cette période est souvent marquée par le désir de satisfaire ses besoins spirituels ou personnels.

Il faut reconnaitre cependant que le changement hormonal lié à la ménopause crée des désordres dans le corps de la femme qui peuvent être très difficile à supporter tant que l’équilibre n’est pas retrouvé. Plusieurs femmes peuvent être bouleversées par ces changements, ne se reconnaissent plus, peuvent être désorientées… Les chinoises voient ces changements plus positivement que les occidentales et en profitent souvent pour changer de vie, familiales (les enfants sont maintenant grands), professionnelle, personnelle… c’est pour elle l’occasion d’un nouveau départ.

La ménopause survient lorsque les ovaires cessent de produire des ovules et les hormones œstrogènes et progestérone.  Ce changement physiologique se produit graduellement et peut s’étaler sur une période de 1 à 5 ans. Durant ces années, le cycle des menstruations devient irrégulier jusqu’à l’arrêt total. Les changements hormonaux troublent souvent le bon fonctionnement du corps, cette période, appelée pré-ménopause, est généralement le stade le plus difficile car c’est durant cette période que les taux d’hormones fluctuent de façon extraordinaire. Plusieurs symptômes tant physiques que psychiques peuvent se manifester de manière différente pour chaque femme. En voici quelques exemples :

  • Bouffées de chaleur
  • Sueurs nocturnes
  • insomnie
  • problèmes digestifs
  • Prise de poids
  • Fatigue
  • Sécheresse vaginale
  • Articulations douloureuses
  • Changement de texture et apparence de la peau
  • Incontinence urinaire
  • Irritabilité et sautes d’humeur
  • Difficulté de concentration
  • Diminution de la mémoire
  • Baisse du désir sexuel
  • Stress
  • Déprime, anxiété…

La médecine occidentale est souvent bien démunie face à ces symptômes. En médecine chinoise, le praticien va chercher quel est le déséquilibre à travers un diagnostique et va en traiter la racine.

En Médecine traditionnelle chinoise, la ménopause est principalement reliée au déclin de l’énergie des Reins. Lorsqu’il est question des « Reins », on ne parle pas de l’organe que l’on connais chez nous, mais les fonctions qui y sont liées c’est-à-dire la fonction responsable d’emmagasiner l’énergie vitale ainsi que celle responsable de l’énergie sexuelle, de la reproduction, de la fertilité et des urines.

Durant notre vie, l’énergie des Reins va diminuer peu à peu et chez la femme cette diminution va à un moment ralentir puis stopper les règles. Dans le cas de la ménopause, c’est surtout l’énergie Yin (considérée comme froide) qui disparait du coup la chaleur (yang) va paraître plus forte (elle ne l’est pas réellement c’est le manque de froid-yin qui donne cette impression) et du coup il apparait des symptômes de nature chaude-Yang tels que les bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, agitation, symptômes d’assèchement.

Cette énergie Yin est associée à l’œstrogène. Avec l’âge, la diminution de cette hormone entraîne divers symptômes liés au vieillissement. Bien qu’il soit impossible remplacer la perte du Yin ou de l’œstrogène, on peut l’entretenir et la nourrir, ralentissant par le fait même l’apparition des symptômes et favorisant une transition plus harmonieuse.

En médecine chinoise, le sang est géré par le Foie (fonction) qui est responsable d’assurer la libre circulation de sang, dans le corps. Parfois lors du ralentissement des saignements menstruels, des blocages se créent touchant directement cette énergie. Quand cette énergie est bloquée, cela crée une mauvaise réponse au stress, des énervements, de la colère, de la frustrations… la personne devient irritable avec des humeurs changeantes.

Le spécialiste en médecine chinoise va dont nourrir l’énergie Yin du Rein afin de renforcer sa vitalité et de calmer les symptômes de chaleur. Dans d’autres cas, on fera circuler l’énergie du Foie, favorisant ainsi la diminution des symptômes liés à sa stagnation.

L’acupuncture se veut une méthode de traitement naturelle et efficace qui vous aidera à vivre cette période de grands changements de façon plus harmonieuse.

N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire ou me contacter directement.

Dominique

www.zhengqi.ch

 

Article rédigé par:

Dominique

Laisser un commentaire